LES BRUNETTES

Booking : France
Label : Herzog Records
Liens : Site Artiste / Youtube

Formations en tournée

Juliette Brousset Soprano / Stephanie Neigel Basse Soprano / Julia Pellegrini Alto / Lisa Herbolzheimer Alto

Les Brünettes – The Beatles Close-Up

Après leur dernier album A Women Thing, un fantastique hommage à la musique de leurs héroïnes, Les Brünettes avaient envie d’une touche un peu plus masculine. Sans trop d’hésitation, pour composer leur nouvel album, leur choix s’est porté sur quatre garçons dans le vent, The Beatles, LE groupe masculin par excellence dans bien des domaines.
Comme eux, elles ont la musique et l’amitié comme dénominateur commun, comme eux elles sont quatre, comme eux elles composent leurs propres chansons. Car Les Brünettes, c’est tout ça à la fois, quatre copines, quatre complices, quatre tempéraments, mais aussi quatre voix tantôt suaves et sensuelles, tantôt graves ou acidulées, qui s’entremêlent et se complètent pour former un délicieux ensemble vocal.
Composé de Juliette Brousset, Stephanie Neigel, Julia Pellegrini et Lisa Herbolzheimer, quatre solistes auteures -compositrices- arrangeuses jazz, Les Brünettes fait partie des meilleurs groupes A cappella d’Europe. Lauréates du Concours International A cappella de Leipzig, de la compétition internationale A cappella « Vokal.total.2013 » de Graz (AUT) et du concours Scala Vokal de Ludwigsburg 2015, elles ont remporté le premier prix du concours international « Finsterwalder Sänger » en 2015.
Les Brünettes sont volontaires et perfectionnistes, leur détermination ne connaît pas de frontières. Dans le sillage des Beatles, elles se sont lancées à corps perdu en novembre 2016 dans l’aventure du crowdfunding (financement participatif) et fait appel à la générosité de leurs fans pour réaliser un rêve onéreux et ambitieux, celui d’aller enregistrer dans les studios légendaires Abbey Road à Londres, là où John, Paul, George et Ringo ont écrit et enregistré la plupart de leurs tubes au succès planétaire.
Pari gagné ! The Beatles Close-Up braque ainsi les projecteurs sur la vie et la musique des Fab Four à travers le regard des quatre jeunes femmes.
Encore aujourd’hui, musiciens, fans, biographes et contemporains des Beatles essaient de percer le mystère de ce groupe mythique et de découvrir comment quatre garçons ordinaires de Liverpool ont pu fasciner leur décennie ainsi que plusieurs générations.
Les Brünettes créent leurs propres arrangements et se laissent aller à des envolées créatives, ludiques, parfois coquines aussi. Elles dépoussièrent les gros tubes à succès pour un résultat innovant et époustouflant, dénichent des chansons moins connues et créent la surprise en établissant des connections croisées entre les morceaux. Puisant également leur inspiration dans les chansons des Beatles, elles réécrivent ce qui les a elles-mêmes touchées dans leur histoire, leur parcours, leurs amitiés, leurs amours, dans des compositions personnelles.
On assiste ainsi à un programme tout en contraste avec par exemple le fantasmagorique et très britannique « Penny Lane » dans le Liverpool animé des années 60 où l’on se lance des injures, où l’on se bat et où l’on rit, ou encore la chanson mythique « Let It Be » faite d’éléments minimalistes et de beats électroniques. Une fugue de Bach vient introduire l’hymne « Lady Madonna » répondant à la samba nonchalante « The Ballad of John & Yoko » .
Les Brünettes nous éblouissent avec leur interprétation presque sacrée de la chanson « Imagine » que Lennon a écrite après la dissolution des Beatles. Elles n’oublient pas non plus de rendre hommage à l’une des femmes les plus impressionnantes dans l’histoire des Beatles, Yoko Ono, qui a dû supporter la jalousie, la haine et enfin l’assassinat de son mari sous ses propres yeux.

Véritable concentré d’énergie sur scène, Les Brünettes, sensuelles et élégantes, passionnées et pétillantes, rient, s’amusent, jouent sur l’échelle de leurs cordes vocales et nous emportent dans un tourbillon d’émotions. Chacune des quatre musiciennes apporte sa vision très personnelle des Beatles au spectacle.

 

LA PRESSE EN PARLE

bientôt les meilleurs extraits

LES CONCERTS

 

 

VIDEO