Ressac dans Télérama

Le nouvel album « Ressac » de Christophe Dal Sasso a reçu 4 clés Télérama.

5

Très belle chronique de Michel Contat :

Voici de la musique française telle que le jazz aujourd’hui la magnifie. Par là on entend que des compositeurs comme Lili Boulanger, héritière autant de Duruflé que de Fauré, ont essaimé de nos jours dans les orchestrations somptueuses de Lionel Belmondo avec son groupe de vents Hymne au soleil, auquel Christophe Dal Sasso avait apporté son savoir pour leur disque avec Yusef Lateef.

Après deux albums, Exploration (2006) et Prétextes (2011), Dal Sasso revient avec un nonet pour lequel il a soigneusement choisi des musiciens de la scène actuelle, et il nous livre ce Ressac qui confirme sa forte présence musicienne. Les compositions sont belles, mais ce sont surtout les orchestrations, ce qu’en jazz on appelle les « voicings », c’est-à-dire la disposition des notes dans les accords, leurs couleurs et leurs enchaînements qui ici signalent un orfèvre. Les climats sont rêveurs ; les lumières, tamisées ; nous sommes conviés à une fête sensuelle qui se déroule au crépuscule et cultive l’émoi plutôt que les éclats, encore que les solistes (notamment David El-Malek au saxophone ténor, Thomas Savy à la clarinette basse, Pierre de Bethmann au Fender Rhodes) ne retiennent pas leurs fulgurances expressives. Le tout emporte dans une euphorie de bon aloi. Disciple de Gil Evans, Christophe Dal Sasso conquiert ici sa personnalité propre. — Michel Contat

Découvrez Ressac sur scène le 27 Mars au Studio de l’Ermitage (75020) et en tournée sur la saison.

Plus d’infos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *