KORA JAZZ TRIO

Booking : Monde
Label : Cristal Records
Liens : Site Artiste Facebook / Twitter

Formations en tournée

Kora Jazz Trio with Guest. Abdoulaye Diabate, piano / Chérif Soumano, Kora / Moussa Sissokho, percussions / Héléna Recalde, Contrebasse & Boris Caicedo, timbales

KORA JAZZ TRIO  Album paru le 23 Février 2018 

Cristal Records / Sony Music

 

Pionnier discret du Jazz Afro-européen, le Kora Jazz Trio a écrit une partition majeure de la France métissée du XXIème siècle, une fusion brillante entre jazz et tradition mandingue.
Avant l’arrivée d’Internet du partage de fichiers, Paris était le point de rendez-vous incontournable des musiciens du continent africain : Manu Dibango, Tony Allen, Cheick Tidiane Seck, Ray Lerma, Salif Keita, Richard Bona, Papa Wemba, Paco Sery … Au sein de cette foisonnante scène panafricaine, le pianiste Abdoulaye Diabaté a su créer une rencontre inédite entre deux univers cousins mais distants, entre le respect de codes musicaux ancestraux et la liberté du jazz.
Pétri de la tradition familiale des griots, le jeune Abdoulaye Diabaté étudie au Conservatoire de Dakar où il se passionne pour le piano et remporte de nombreux prix. Son don pour le solfège lui ouvre les arcanes de la composition et des arrangements. La liberté du jazz, les innovations de Monk ou de Mingus lui apparaissent avec une évidence que tous les musiciens ne ressentent pas aussi profondément.
Très vite repéré, Abdoulaye Diabaté est intégré à l’Orchestre National du Sénégal, dont il prendra la tête. Fondé en 1982, cette institution salariait la fine fleur des musiciens pour qu’ils puissent se concentrer sur la recherche et fassent évoluer la musique sénégalaise (qui stagnait dans un certain conformisme et le plagiat, alors que les pays voisins exportaient leurs artistes). Aujourd’hui encore, c’est la démarche fondatrice du Kora Jazz Trio, une règle de base à laquelle Abdoulaye et ses acolytes ne dérogent pas depuis leurs débuts : toujours aller chercher des idées nouvelles, proposer une fusion musicale originale et de qualité, authentique et loin des paillettes.
Le public ne s’y trompe pas. Ou plutôt LES publics, car le succès international du Kora Jazz Trio est impressionnant : Brésil, Algérie, Japon, France, Norvège, Allemagne… Partout, un public fidèle les suit.
Pour son nouvel album (le 6eme dejà !) le Kora Jazz Trio est allé quérir la complicité du pianiste Eric Legnini, jazzman inclassable au groove puissant, qui a assuré la direction artistique de cet opus chatoyant, intitulé « Part IV ».
Par un concours de circonstances, le chiffre 4 marque doublement cette nouvelle escale du Kora Jazz Trio : non seulement à travers le titre de ce disque, mais aussi parce qu’un 4ème koriste vient se joindre à l’aventure. Après Djeli Moussa Diawara, le virtuose Soriba Kouyaté (decédé peu après son arrivée dans le groupe) et Yakhouba Sissokho, c’est maintenant au tour de Chérif Soumano de donner la réplique à Abdoulaye Diabaté et à Moussa Sissokho. Connu pour ses projets solos et pour avoir accompagné Dee Dee Bridgewater, Tiken Jah Fakoly ou Roberto Fonseca, Chérif Soumano apporte une énergie nouvelle.
Expression des mystères de la nature (les 4 saisons, les 4 points cardinaux), 4 est le symbole numérologique de la construction, de la stabilité mais aussi de l’exigence ; et il est supposé faire le lien entre l’univers terrestre et l’énergie spirituelle. Voici qui pose ce Kora Jazz trio revigoré sous les meilleurs auspices…
Magali Bergès

 

LA PRESSE EN PARLE

  • « L’alchimie fonctionne à plus d’un titre » Jazzmag/Jazzman
  • « La formule s’est enrichie, gagnant en cohérence » Jazz News
  • « Le trio évolue, mais la réjouissante alchimie de la kora mandingue et du piano jazz demeure » Télérama Sortir

LES CONCERTS

VIDEO